L’exclusivité, cette invention mortifère

By on 2 juin 2014, in Journal

L’exclusivité régit notre monde. Régissait l’ancien monde ?

Non, elle le tue. L’exclusivité, c’est la possession. C’est la propriété.

Pour un ordinateur, une voiture, je comprends.

Je suis content d’avoir « mon ordinateur » que je configure comme je veux, que je traine avec moi partout. Mais l’ordinateur est un outil. Comme un marteau, en plus évolué. Je pourrais utiliser n’importe quel ordinateur pour faire ce que j’ai besoin de faire avec. Évidemment, j’aprécie le mien, mais ce n’est pas indispensable. Un outil.

Mais pour les relations humaines ? C’est quoi l’objectif ? Enfermer l’autre ?

Le garder dans une cage dorée ?

L’empêcher de partager des moments intimes et forts avec d’autres par peur de le perdre ?

Quel est l’objectif de cet engagement exclusif ?

Pourquoi a-t-on besoin de donner sa liberté à l’autre lors d’un tel engagement ?

Plus j’y réfléchis, moins je comprends.

0

Reply